Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 14:00

Ornithologie   Alouette  un oiseau symbole des gaulois

celtes gaulois  traditions celtes  traditions gauloises

Alauda

 

Alauda : l'alouette : un oiseau très prisé des gaulois.

 

Article de Marie

http://www.oiseaux.net/photos/john.gould/images/alouette.des.champs.jogo.0p.jpg

 

Image de la liberté, et symbole de la vie des champs et de l'éveil saisonnier de la nature au printemps, l'alouette est de tous les oiseaux, sans aucun doute, celui qui fut le plus adulé, le plus mis en chansons, déjà à l'époque gauloise, puis dans le prolongement, au Moyen-âge.

Avec un ami, dans le cadre de la reconstitution de la musique gauloise et de ses instruments, nous avons repris une ancienne chanson, support de danse populaire, qui nous semble avoir été transmise de très loin, bien entendu avec des mutations, et en fraançais, cette chanson danse populaire, dit :

"L'alouette sur la branche,

l'alouette sur la branche,

fait de tous petits sauts, l'alouette, l'alouette, 

fait de tous petits sauts, l'alouette comme il faut.

Certes, nous l'avons reprises ,mais en lui rendant ce qui nous semble être sa foorme gauloise, tant pour la forme musicale, légèrement différente, que pour les paroles, remises en gaulois.

En effet, d'une part la chanson qu'il nous en reste, nous est connue par le dix-neuvième siècle, d'abord par la vielle à roue, puis l'accordéon, instruments qui n'existaient pas dans l'antiquité. Il est fort à parier qu'avant l'apparition de la vielle à roue, vers le douzième siècle, durant plus d'un millénaire une telle chanson ait pu rester intacte dans sa forme ancestrale, et peut être au niveau des paroles en gaulois.

Pour en revenir à l'alouette, L'alouette des champs a les parties supérieures brunes, intensément striées de brun noirâtre. La calotte cranienne est légèrement plus foncée, contrastant avec le sourcil blanchâtre. 

Les parties inférieures sont blanches, excepté la poitrine chamois clair striée de brun foncé. La gorge est jaunâtre, finement striée de foncé. La queue est presque noire, avec les plumes externes tachetées de blanc. Les ailes  présentent des liserés clairs. 
La tête possède de longues plumes sur le sommet, formant une crête qui se hérisse à certains moments. Les yeux sont brun foncé. Le bec, relativement court est de couleur corne. 
L'alouette des champs vit dans les campagnes ouvertes, les zones cultivées, les marais, les prairies et les dunes. Elle évite les zones boisées, mais on peut la trouver aux lisières des forêts et aussi à moyenne et haute altitude dans les zones ouvertes, de 1000 à 2700 mètres. 

L'alouette des champs vit sur le sol. Pour se nourrir, elle fouille sur le sol, cherchant sa nourriture à vue, un peu accroupie et avançant au fur et à mesure. Son plumage la rend presque invisible au sol. Le mâle chante au-dessus ou sur son territoire, à environ 50 à 60 mètres du nid, pour défendre le territoire et pour renforcer les liens avec sa partenaire. 
Les couples se forment Alouette des champsen février. A ce moment-là, les mâles commencent leurs vols nuptiaux, s'élevant du sol en spirale en chantant fortement. Une fois à bonne hauteur, le mâle descend en spirale, alternant battements d'ailes et glissés, toujours en chantant. Quand il arrive à une hauteur moindre, il se laisse tomber sur le sol comme une pierre. Là, il effectue encore d'autres parades, marchant autour de la femelle avec la crête dressée, lailes abaissées et queue déployée en éventail. 
L'alouette des champs est territoriale pendant la saison de reproduction. Elle 
vole à basse altitude au-dessus de la campagne. Sur de longues distances, le vol devient ondulant, mais l'alouette a aussi un vol direct puissant. 

L'alouette des champs niche sur le sol dans une dépression peu profonde. La femelle construit le nid avec de l'herbe et des tiges sèches. Le nid est tapissé de matériaux fins et de crins ou de poils. 
La femelle dépose 3 à 5 oeufs. L'incubation dure environ 11 jours assurée par la femelle, tandis que le mâle continue à chanter et à voler au-dessus du territoire. 
Les poussins sont nourris par les deux parents et grandissent vite. Ils abandonnent le nid à l'âge d'environ 9 à 10 jours et restent dans la végétation environnante. Ils s'envolent 10 jours plus tard, à l'âge de trois semaines.

 

J'ajoute que ce symbole gaulois qu'est l'alouette, ou Aloda, Alauda en gaulois, fut repris par la légion romaine, comme nom de la légion composée de mercenaires gaulois.

Aloda est aussi un prénom féminin gaulois, de très belle sonorité qui plus est, et qui mériterait d'être de nouveau donné, tout comme Avelina, autre prénom féminin gaulois venant du nom de la noisette, ou Eponine ou Epona, venant du nom d'Epona, divinité celte équestre. Cer dernier prénom revient.

Sur le lien suivant d'où procèdent certaines de ces informations et photos, vous trouverez, plus de renseignements sur cet oiseau et d'autres, et vous pourrez entendre un enregistrement du chant de cet oiseau symbole de notre pays :

 http://www.oiseaux.net/oiseaux/alouette.des.champs.html

 

Repost 0
lecercledevie.over-blog.com - dans Nature et traditions.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lecercledevie.over-blog.com
  • Le blog de lecercledevie.over-blog.com
  • : A travers ce blog je souhaite montrer combien notre héritage ancestral est vivant, dans nos traditions, la littérature, la musique, la créativité, les aspirations de nos contemporains, et ouvrir la porte à la connaissance des phénomènes paranormaux ou spirituels.
  • Contact

Texte Libre

 

854028.264090 cerf celte dessin

 

 

 

Cerf stylisé à la manière celte.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche