Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 15:21

traditions celtes  les arbres chez les celtes  traditions gauloises 

Plantation d'un arbre à la naissance d'un enfant   les celtes et la nature

 

Une superbe tradition  celte : l'arbre-jumeau.

 

Par Marie Roca.

 

 

champ de blé

 

 

Déjà, au sixième siècle avant Jésus-Christ, les Celtes plantaient un arbre lors de la naissance de chacun de leurs enfants.

C'était leur arbre jumeau, celui auquel l'enfant, dès son jeune âge pouvait se confier, et plus tard, demander de coopérer à la guérison de ses problèmes physiques.

Le respect de cette magnifique tradition s'est poursuivie jusque dans les années 1960, dans certaines de nos campagnes françaises.

Encore petit, l'enfant assistait à des plantations d'arbre, et nos ancêtres considéraient cela de la plus haute importance, car l'arbre est le lien entre ciel et terre. Ses racines puisent dans le sol? la force qui fait s'élancer la sève, pour développer tronc et branches élevées vers le ciel.

L'Homme est semblable à l'arbre; d'invisibles racines partant du dessous de ses pieds, de sa voûte justement dite plantaire, et si l'homme se tient droit et étend les bras, il est tel un arbre.

On peut donc considérer que le jumelage de l'enfant à son arbre, assure

un lien entre les aspects divins et terrestres de l'âme,

mais aussi de l'enfant aux éléments :

vent dans les branches ou dans les cheveux, eau reçue par les feuilles et bue par les racines, comme eau reçue lors de la pluie, comme bue pour la vie du corps. Les trois déesses du destin avaient pour réputation de s'asseoir à la base de l'arbre planté au nom de l'enfant, en pourvoyant à la survie de l'arbre et de l'enfant.

 

Les arbres plantés pour la naissance de l'enfant pouvaient être de diverses essences; dans les années soixante, il semble que le poirier ait eu une prédilection, et en cas de problèmes de santé, on s'adossait à son arbre jumeau, où on l'embrassait,dans le sens de l'entourer de ses bras, tout en posant le front sur l'écorce, et bien des guérisons advenaient par une sorte d'absorption du mal par l'arbre jumeau de la personne.

Si vous avez la chance de disposer d'un terrain, songez à planter un arbre lors de la naissance de vos enfants et petits enfants, un arbre tel le poirier est en effet un bon choix, car sa croissance est assez rapide, mais d'autres essences sont puissantes, comme par exemple, le buis.

 

A défaut d'avoir un arbre jumeau, vous pouvez quant à vous vous  choisir un arbre ressource, dans votre proche environnement, un parc, une forêt...

 


Partager cet article

Repost 0
lecercledevie.over-blog.com - dans Traditions celtes.
commenter cet article

commentaires

Darrel 22/12/2011 20:37


Coucou à tous et à toute


Il est super votre article. C'est toujours agréable d'en apprendre un peu plus sur nos ancêtres....Merci encore .


Joyeux Noël

lecercledevie.over-blog.com 21/01/2012 02:35



Bonjour Darrel,


Pour le Joyeux Noël, on a passé la date,mais tout de même Bonne Année Darrel !


Elfie



Darrel 18/12/2011 11:39


Coucou à tous : )


 


C'est un super article merci à vous .


ça fait toujours plaisir d'en savoir un peu plus sur nos ancêtres, ça nous rapproche de l'essentiel.


----Force et Lumière----


Kenavo :)

lecercledevie.over-blog.com 21/01/2012 02:34



Bonjour Darrel, 


Nous sommes très en retard pour répondre, car nous avons pris de longues vacances. Cette tradition se pratiquait encore dans les
années soixantes, dans nombre de régions françaises. Il parait que de jeunes parents, ou des grand-parents, relancent cette traditions, en mettant un arbre dans leur jardin, lors de la naissance
d'un enfant. Bien entendu, il faut avoir un jardin, et ne pas habiter en immeuble en ville !


Oui; nos ancêtres nous montrent l'essentiel !


Bonne journée Darrel, et merci d'être venu en notre absence. Meilleurs voeux.


Elfie.



Présentation

  • : Le blog de lecercledevie.over-blog.com
  • Le blog de lecercledevie.over-blog.com
  • : A travers ce blog je souhaite montrer combien notre héritage ancestral est vivant, dans nos traditions, la littérature, la musique, la créativité, les aspirations de nos contemporains, et ouvrir la porte à la connaissance des phénomènes paranormaux ou spirituels.
  • Contact

Texte Libre

 

854028.264090 cerf celte dessin

 

 

 

Cerf stylisé à la manière celte.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche